Avanzada

Évaluation du potentiel de mobilisation de trois applications mobiles de science participative à travers l'analyse de leurs expériences utilisateurs

Cita: André, M. 2017. Maitrise en écologie internationale. Tesis: Évaluation du potentiel de mobilisation de trois applications mobiles de science participative à travers l'analyse de leurs expériences utilisateurs. Director y asesor(es): Calmé, S. (Director), Thérien, B. (Director).
Páginas: 6

Periodo de realización: 1900/01/01 al 2017/05/12

Tipo: Tesis

Resumen: "La révolution numérique, portée par l’apparition d’outils et objets centrés sur des expériences utilisateurs innovantes, a une influence grandissante sur les comportements sociaux des utilisateurs. Parallèlement à la démocratisation de cette technologie, un phénomène d’éloignement grandissant entre les citoyens et la nature est observé, s’expliquant, entres autres, par l’urbanisation, la distance des communautés aux milieux naturels et la diminution du temps libre associée à l’utilisation des outils numériques. Cette perte de contact avec la nature a des conséquences importantes sur le développement de la sensibilité environnementale, qui est un déterminant important des comportements pro-environnementaux des individus. Paradoxalement, des organismes proposent des solutions utilisant la technologie pour permettre un pont entre les individus et l’environnement afin de répondre à cette problématique. C’est le cas des projets de science participative qui intègrent peu à peu la technologie via le développement des applications mobiles de science participative (AMSP). Ces applications visent à créer un processus collaboratif entre profanes et scientifiques à travers l’acquisition de données numériques. Dans le domaine de conservation de la biodiversité, certaines AMSP ont pour objectif la collecte de données d’éléments de la flore (par ex : prise de photos de plantes), ce qui incite les utilisateurs à entrer en contact avec la nature et qui contraste avec le phénomène précédent d’éloignement des individus à leur environnement. Ainsi, les AMSP semblent présenter un potentiel de sensibilisation des utilisateurs en favorisant un contact privilégié et agréable avec la nature. Dans le cadre de cet essai, la capacité de l’application mobile à engager et maintenir les utilisateurs actifs autour des fonctions de l’application, par le biais d’une expérience agréable est définie comme le potentiel de mobilisation. Cette capacité de l’application à permettre à l’utilisateur d’entrer en contact avec la nature de façon durable et agréable (c’est-à-dire à le mobiliser) est un facteur contribuant au développement d’une sensibilité à l’environnement, elle-même un des déterminants à l’adoption de comportements pro-environnementaux. Pour ce faire, les attributs de l’application sont importants pour permettre une expérience agréable, notamment à travers des caractéristiques attrayantes telles qu’une interface ergonomique ainsi que des fonctionnalités ludiques et innovantes, regroupée sous le terme d’expérience utilisateur. Certaines études ont d’ailleurs démontré que la capacité de mobilisation des applications mobiles s’appuie sur une expérience utilisateur composée de trois qualités : hédonique (plaisir), pragmatique (efficacité) et d’attraction (attractivité) et structurée en diverses dimensions telles que l’originalité ou la compréhensibilité. Compte tenu de la récence de la mise en marché de ces AMSP, peu de données sont disponibles dans la littérature en ce qui concerne l’expérience utilisateur des AMSP. Parmi ces études, la majorité suggère que l’expérience utilisateur est un élément négligé par les AMSP ce qui mène à de faibles appréciations des utilisateurs envers les applications. Le présent essai visait donc à évaluer l’expérience utilisateur des AMSP dans un contexte des sciences naturelles afin de cibler des pistes d’amélioration pour optimiser le potentiel de mobilisation. Pour cela, trois objectifs ont été visés : (1) dresser un portrait du succès des applications mobiles en lien avec l’expérience utilisateur et les sciences participatives, (2) évaluer l’expérience utilisateur de trois AMSP, (3) proposer des recommandations d’amélioration de cette expérience utilisateur visant à optimiser le potentiel de mobilisation, et par le fait même, augmenter la capacité de sensibilisation environnementale par l’AMSP. Une faible performance de l’expérience utilisateur a été observée dans les trois AMSP sélectionnées qui portaient sur l’identification végétale : Pl@ntNet, iNaturalist et Leafsnap. En effet, malgré de bons résultats dans certaines dimensions des qualités hédoniques et d’attraction telles que l’originalité ou l’attractivité, les expériences utilisateurs sont globalement très moyennes et parsemées de nombreux effondrements. Ces observations illustrent la difficulté chronique des AMSP à proposer des expériences utilisateurs permettant une bonne mobilisation des usagers à travers l’engagement et le maintien. Cette difficulté relève, en partie, du manque de syntonisation entre les développeurs et les utilisateurs. Pourtant, les participants ont démontré une attraction pour la mission socio-environnementale de ces applications ainsi que pour l’originalité de leur approche d’identification des végétaux. Il existe donc une opportunité intéressante de mobilisation des individus autour des AMSP qui devra passer par l'amélioration de certaines composantes de l’expérience utilisateur. Trois domaines d’amélioration du potentiel mobilisation ont été identifiés : l’engagement et le maintien des utilisateurs, ainsi que la conception des AMSP. En effet, la faible performance de l’expérience utilisateur observée dans la présente étude pourrait être améliorée via diverses actions visant l’engagement et le maintien des utilisateurs telles que la ludification, l’amélioration de l’accessibilité de l’interface utilisateur ou l’utilisation d’incitatifs économiques et non monétaires. Ces actions doivent s’intégrer à un nouveau système de conception des AMSP inclusif, itératif et centré sur les motivations des utilisateurs. En conclusion, la présente étude a permis de mieux comprendre les déterminants de mobilisation de trois AMSP dans le domaine des sciences de la nature (Pl@ntNet, iNaturalist, LeafSnap) à travers l’évaluation de l’expérience utilisateur. L’hypothèse de base étant qu’un contact positif et agréable avec la nature, passant par un intermédiaire technologique, l’AMSP, permet de sensibiliser l’usager au milieu naturel, ce qui peut éventuellement mener à l’adoption de comportements environnementaux responsables. Ainsi, des pistes d’amélioration de l’expérience utilisateur ont été soulevées afin d’améliorer l’engagement et le maintien des usagers, et par extension, du potentiel de mobilisation."

Información de ECOSUR

Imagen demo :b